4 ou 2 pattes, tous cassés tous heureux ensemble

4 ou 2 pattes, tous cassés tous heureux ensemble

petite histoire :

depuis plus de 2 ans, le refuge accueille un groupe de personnes handicapées toutes les 2 semaines pour des expériences de médiation animale.

Après avoir signé une convention avec notre refuge, laetitia ( l’une des responsables du refuge) acceuille et accompagne ce petit groupe dans les promenades et détente Canine en parc et petit moment de complicité avec nos minous malade de la leucose et du sida du chat.

Objectifs Thérapeutiques de la médiation animale

La médiation animale est un vecteur facilitant les programmes d’accompagnements therapeutiques auprès des publics en situation d’handicape en proposant une alternative vivante et dynamique dans la prise en charge des patients.

Notons qu’il n’existe pas un objectif pour une pathologie et qu’il n’existe pas d’animaux spécialisés pour un objectif. Chaque individu est unique et à ce titre, les objectifs de soins sont posés au cas par cas.

Dans l’ ensemble, l’objectif final poursuivi par chaque professionnel est de renforcer le bien être de la personne tout un identifiant ce qui peut lui faire barrage.

OBJECTIFS PRINCIPAUX:

=> Améliorer la qualité de vie

=> Stimuler les fonctions cognitives

=> Accompagner la vie sociale et le contact avec la réalité

=> Reprendre confiance en soi

=> Stimuler les sens, en particulier « le toucher »

=> Faire ressurgir les émotions positives et manifestations de bien être ( sourire, rire …)

=> Diminuer l’anxiété et apporter un temps de répit, d’apaisement et de calme

OBJECTIFS SPECIFIQUES :

=> Travail sur les comportements impulsifs par le biais du respect de l’animal en tant qu’être vivant, sensible, avec des besoins naturels à respecter: découvertes de ses besoins, entretien de l’animal.

=> Responsabilisation de la personne par le biais de tâches précises confiées, en accord avec les possibilités de cette dernière. Cela passe également par un travail de revalorisation en rapport avec les tâches réalisées.

=> Réapprendre le partage social, la vie en groupe, le respect des règles de vie en communauté.

=> Développer les échanges, autant entre les patients et l’équipe soignante, qu’ entre les patients eux-mêmes. Globalement, il s’agit de recréer des liens par le biais de l’animal.

SPAE Évreux

Les commentaires sont fermés.
Tous droits réservés SPAE Évreux - Copyright © 2020 - Mentions Légales - Édition bénévole par Eight Design