Acquérir un chien / chat est un engagement sur du long terme qui comporte des contraintes personnelles, financières etc … Vous devenez responsable d’un être vivant doté de sensibilité et non d’un objet que l’on peut jeter au moindre problème rencontré.

Cela doit être un acte mûrement réfléchi.

Avant de venir voir nos pensionnaires, posez vous les bonnes questions :

  • Avez-vous les moyens financiers d’entretenir un chien ou un chat ?
  • Avez-vous les compétences nécessaires ( un minimum du moins ) pour vous occuper de lui, ou le cas échéant, êtes vous prêt à vous faire accompagner d’un professionnel ?
  • Avez-vous du temps à lui consacrer ?
  • Si vous tombez enceinte, malade, si vous déménagez , si vous partez en études ou en vacances, si vous changez de métier , si vous divorcez etc … qu’allez vous faire de l’animal ?

Ce que vous devez idéalement faire :

  • Si possible, venir plusieurs fois promener le chien pour commencer à créer un contact et voir le comportement de l’animal avec vous.
  • Prévoyez, si cela est possible, plusieurs jours à ses côté.
  • Au départ du refuge, le sécuriser dans le véhicule et lui parler ou le caresser.
  • Chez vous, montrez lui en laisse son extérieur tout en le laissant renifler. Les premières sorties se feront accompagnées de l’un des membres de la famille pour surveiller le chien.
  • Dans sa maison, détaché, montrez-lui son environnent, son panier, sa gamelle d’eau etc …
  • Travaillez vos absences, petit à petit. Vous pouvez lui laisser un fond sonore, un doudou, des jouets d’occupations …
  • Parlez-lui, tissez des liens en douceur avec lui.

A NE PAS FAIRE :

  • Oublier qu’il a quitté la « sécurité  » et la « routine » du refuge ainsi que ses repères humain et attendre de lui d’être l’animal parfait dès son arrivée.
  • Oublier qu’il rentre dans un nouvel environnent avec des nouvelles contraintes de vie et habitudes à apprendre.
  • Le laisser seul, le lendemain de son adoption. Ne le prenez pas le samedi pour aller travailler toute la journée le lundi au risque éventuellement de destruction, hurlement, panique, etc …
  • Oublier qu’un animal est un être sensible. Ils comprennent très vite les choses, plus qu’un humain ne le supposerai.
  • Le laisser faire ce qu’il veut sous prétexte qu’il a un passif difficile et qu’il vient d’un refuge. En faisant cela, vous risquez, selon le chien, de vous retrouver débordé par son comportement.

pour finir sur quelques mots : AMOUR, BEAUCOUP DE PATIENCE , JEUX , TENDRESSE, et TRAVAIL sont les maîtres mots pour faire une adoption réussie.

EN CAS DE COMPAGNON DÉJÀ CHEZ VOUS :

Les animaux sont testées au sein du refuge pour savoir leurs ententes. Les comportements détectés lors des tests chez nous peuvent être différents chez vous dans un milieu plus calme .

Encore une fois, il leurs faut du temps et ils ont besoin de comprendre qui est de la famille.

Pas de confrontation brute et directe pour les rencontre chiens/chats